La PNL : les fondamentaux

La PNL (Programmation Neuro Linguistique) est une méthode thérapeutique faisant partie des thérapies brèves. Axée sur le langage et la communication, elle s’attarde non pas sur les causes des problèmes du patient mais sur le comment il les perçoit et comment il se perçoit vis à vis d’eux et par rapport au monde qui l’entoure. Le champ d’action de la PNL est large et intervient pour de nombreux troubles.

Histoire et méthode

Fondée dans les années 70 par le linguiste John Grinder et le mathématicien et thérapeute Richard Bnadler, la PNL s’est formée à partir de deux autres méthodes thérapeutiques (la gestalt-thérapie de Fritz Perl et l’hypnose de Milton Erikson). Tirant en quelque sorte le meilleur de ces deux thérapies, Grinder et Bandler ont ainsi mis au point une méthode inédite alliant éléments du langage et plasticité du cerveau afin d’apporter une réponse au problèmes présentés par les personnes en difficultés.

La méthode consiste dans un premier temps à faire identifier par le patient ses propres motivations (par exemple mieux dormir, perdre du poids, être moins sur la défensive avec les autres) puis de se fixer des objectifs cohérents pour chaque séances mais également entre les séances. Le thérapeute observe ainsi le patient dans son comportement à exprimer ses besoins au niveau du langage et l’invite par ailleurs à exprimer par ses sens sa perception de son problèmes.

Dans un second temps, le thérapeute amène le patient à exploiter ses ressources inconscientes liées à sa propre histoire, ses expériences et reprendre ainsi contact avec ses dispositions naturelles lui permettant de réussir ce qu’il entreprends. Il s’agit ici pour le thérapeute de permettre au patient de créer un modèle qu’il va pouvoir mettre en œuvre afin d’atteindre son objectif.

Indications, contre indications et durée

La PNL est adaptée aux problèmes ponctuels (deuil, sommeil, surpoids, stress des examens), aux somatisations liées à des problèmes de santé ainsi qu’aux troubles de l’identité et des relations humaines. Elle est conte-indiquée pour les personnes souffrant de troubles relevant de la psychiatrie. Les séances peuvent varier entre seulement deux et une prise en charge plus intensive.

Crédit photo : Hache / Flick’r

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *