L’EMDR : une thérapie avec les mouvements oculaires

L’EMDR (Eye Movement Desentitization and Reprocessing) est une thérapie visant à traiter les problèmes post-traumatiques par des mouvements oculaires rapides. Cette technique a été étudiée et expérimentée et a obtenu la reconnaissance mondiale de l’OMS, de l’INSERM et de la Haute Autorité de Santé (France).

Normalement, le cerveau traite toutes les informations qu’il reçoit. Lorsqu’il subit un choc traumatique, il est avéré qu’il n’assume plus correctement ce rôle car il n’arrive pas assimiler les émotions perçues. Il peut stocker ces émotions et les garder bloquées, sans que la personne ne s’en aperçoive, ce qui provoque le stress post-traumatique. Celui-ci peut se traduire par une détresse psychologique, une dépression et beaucoup d’anxiété.

Intérêt de l’EMDR

L’efficacité de l’EMDR est telle qu’elle a un impact conséquent sur le psychisme du sujet. Le praticien commence une étape préalable qui consiste en un entretien préparatoire. Au cours de cette entrevue, le thérapeute vise à nouer une relation de confiance avec le sujet, à déterminer les motivations de la consultation, et à présenter la technique utilisée durant la séance.

Les souvenirs du traumatisme sont ensuite abordés. Chaque souvenir douloureux doit être traité un à un, certains peuvent être résolus dès la première séance tandis que d’autres peuvent exiger plusieurs rendez-vous. Tout d’abord, le thérapeute demande au patient de se souvenir des sujets qui le traumatisent le plus et de se concentrer dessus. Il lui est demandé de se focaliser sur ses ressentis et ses pensées négatives ainsi que sur les sensations qui le troublent.

Le praticien effectue des stimulations (des mouvements de droite à gauche avec son doigt) dites bilatérales alternées. Le sujet doit suivre ces mouvements des yeux jusqu’à la disparition des perturbations. Après quelques minutes, le thérapeute fait une pause et fait verbaliser le patient sur ce qu’il vient de vivre, sur ce qui est remonté dans son conscient. Le thérapeute reprend une phase de mouvements oculaires à partir des dires du sujet. Les phases de stimulations oculaires sont menées à plusieurs reprises, interrompues par des pauses où le sujet s’exprime. L’objectif est atteint quand les souvenirs traumatiques peuvent ressurgir à l’esprit sans être accompagnés de fortes émotions, et lorsque ces réminiscences se font de manière apaisée.

Les résultats obtenus après les séances d’EMDR

Une nette amélioration peut être constatée dès la première séance. L’EMDR contribue à la diminution, voire à la disparition, du stress post-traumatique. Elle permet aux personnes sujettes à des douleurs chroniques d’atténuer le mal ressenti et de réduire leur anxiété. Cette thérapie favorise l’efficacité des antidépresseurs et des placebos.

L’EMDR avec Isabelle Genuys