Les thérapies brèves pour guérir l’anxiété

De plus en plus de personnes sont sujettes à des réactions anxieuses voire à des crises d’angoisse. Si l’anxiété est une réaction normale dans une situation difficile, sa récurrence ou son apparition inappropriée la fait passer dans la catégorie des troubles pour lesquels il faut agir. Environ 3% de la population serait atteinte d’anxiété au cours d’une année, il s’agit donc d’un mal relativement commun qu’il est heureusement possible de combattre.

L’anxiété : qui est concerné ?

Souvent considérée comme étant le mal du siècle, l’anxiété a tendance à faire perdre les moyens. La personne qui y est sujette s’inflige un stress intense sur lequel elle n’a pas de contrôle. Certaines personnes sont plus facilement concernées par l’anxiété. C’est le cas des personnes âgées, des personnes ayant eu une enfance douloureuse et/ou des parents anxieux, les victimes de traumatisme ou celles ayant subi un sevrage (alcool par exemple). Certaines maladies, comme l’insuffisance cardiaque ou un déficit sévère en vitamines peuvent engendrer l’anxiété. Cependant, toute personne, quelle que soit son âge et sa condition, peut un jour se trouver face à un sentiment d’anxiété. Les symptômes sont nombreux. Maux de tête, transpiration forte, fatigue, diarrhée, sentiment d’étouffer, vertiges ou encore bouffées de chaleur font partie des désagréments les plus fréquemment remontés. Néanmoins, chaque individu vit son anxiété d’une manière différente. Pour certains, les douleurs d’estomac seront les plus fréquentes tandis que d’autres feront face à des nausées régulières et handicapantes au quotidien.

Comment soigner l’anxiété ?

Lorsqu’elle demeure modérée, l’anxiété peut être prévenue en pratiquant du yoga, en faisant de l’exercice, en mangeant de manière équilibrée ou encore en limitant les apports en caféine. L’anxiété est relativement simple à combattre à condition d’être prêt à remettre en cause sa manière de percevoir les situations à problème. Ce trouble peut également être soigné en suivant une thérapie brève, qu’il s’agisse d’hypnose ou d’EMDR. Ce sont des moyens efficaces qui permettent de modifier la manière de penser et d’appréhender les choses, avec plus de sérénité. Porter un regard différent sur des situations angoissantes, avec l’aide d’un thérapeute, permet de mieux les vivre, de diminuer les symptômes physiques et par conséquent d’améliorer le ressenti et le vécu. Avec beaucoup d’écoute, de bienveillance, de retour sur soi, et en quelques séances, ce stress envahissant peut être réduit considérablement et même éliminé de sa vie quotidienne.

Source : anxiete.fr

Crédit photo : Claire Tresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *