Les mouvements oculaires

La thérapie par les mouvements oculaires ou EMDR (“Eye Movement Desensitization and Reprocessing” c’est-à-dire reprogrammation et désensibilisation par le mouvement de l’oeil)  a été fondée par la psychologue américaine Francine Shapiro. C’est en se promenant qu’elle a découvert que « ses petites pensées négatives obsédantes » disparaissaient quand elle faisait aller et venir rapidement ses yeux de gauche à droite.

Après l’avoir expérimenté auprès de ses collègues elle a créé l’EMDR, d’abord utilisé pour les états de stress post traumatiques subis par les victimes de conflit, d’attentats, de violences sexuelles ou autres…

La méthode peut s’appliquer aux nombreux traumatismes de la vie quotidienne comme les expériences pénibles qui laissent un souvenir empreint de souffrance. Elle permet de mettre à distance ces évènements ainsi que les sentiments et sensations qui y sont liés.

Elle peut être efficace aussi dans des situations sans causes traumatiques : dépression, peur sur le futur, crise d’angoisse, phobie, dépendance et addiction…